La Tunisie entame de nouveaux accords avec le Royaume-Uni

Le ministre d’État britannique pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, M. James Cleverly a rencontré lundi 7 juin, le secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Mohamed Ali Nafti et ce, lors du premier Conseil d’Association Royaume-Uni – Tunisie. Cette rencontre marque le début d’une relation bilatérale plus étroite après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Les ministres ont annoncé une modification de la législation britannique pour stimuler les exportations d’huile d’olive tunisienne vers le Royaume-Uni.Les importations mondiales d’huile d’olive au c sont importantes : plus de 65 000 tonnes par an, dont 99% en provenance de l’UE. Historiquement, les exportations Tunisiennes n’ont pas dépassé 200 tonnes par an.Ce nouvel accordoffrira donc d’importantes possibilités de croissance aux exportateurs tunisiens.

Ils ont également convenu d’accroître l’offre du financement de l’export de la Tunisie qui s’élève à 2,5 milliards de livres sterling et qui permet aux importateurs tunisiens un accès au financement pour développer leur activité et renforcer leur potentiel de croissance à plus long terme.  Une société de traitement de sable basée à Kairouan a été la première entreprise tunisienne qui a bénéficié d’un contrat d’export britannique de plusieurs millions de livres sterling, plus tôt cette année.

Les ministres se sont également engagés à renforcer la collaboration en matière d’éducation et de recherche, notamment à travers les échanges universitaires et un nouveau partenariat scientifique entre les deux pays.

Le Royaume-Uni a aussi annoncé le projet du British Council « 100 Female Leaders » qui permettra à 100 femmes leaders issues du Gouvernement et de la société civile de développer leurs compétences en leadership tout en les offrant une formation en anglais.

Lire aussi
commentaires
Loading...