Fédération de Taekwondo : Mechichi et le ministère des Sports appelés à intervenir pour sauver les élections

Il semble que de nombreuses irrégularités ont touché les récentes élections au sein de la Fédération Nationale de Taekwondo. Le collectif Helma, présidé par Ridha Ben Hadefh, a appelé le ministère des Sports et de la Jeunesse, ainsi que le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, à intervenir en vue “de sauver le processus démocratique au sein de la Fédération”.

En fait, le collectif a jugé “illégale” la liste électorale du président sortant – candidat à sa propre succession – de la Fédération de Taekwondo. Dans un communiqué, Helma a déploré les points suivants :

  • Le processus démocratique a été retardé suite à un communiqué du président sortant de la Fédération.
  • Il [le président] est impliqué dans des conflits d’intérêts. Il n’a pas apprécié l’existence des 3 listes proposées par la commission indépendante des élections, outrepassant les prérogatives de cette dernière
  • Le collectif déplore le silence que la commission électorale a choisi d’observer. Cette dernière n’a pas précisé si elle dénonçait le fait qu’un candidat s’empare de ses prérogatives.
  • Enfin, Helma assure qu’elle va intenter une action en justice pour contrer la décision du président sortant de la Fédération de Taekwondo.

Lire aussi
commentaires
Loading...