Euro 2020 : Mario Draghi ne veut pas jouer la finale à Londres

The logo for the UEFA European Championship football competition (L) is displayed next to the Euros trophy (R) during a launch event in London on September 21, 2016. The 2020 UEFA European Championship will see matches hosted in 13 cities across Europe, with the semi-finals and final staged at Wembley Stadium in London in July 2020. / AFP PHOTO / JUSTIN TALLIS
La finale de l’Euro aura-t-elle lieu à Wembley, en Angleterre ? Cette perspective est de plus en plus incertaine à cause du rebond épidémique lié au variant Delta et aux voix des dirigeants européens qui commencent à s’élever contre. Le chef du gouvernement italien, Mario Draghi, s’est à son tour dit opposé mardi à la tenue de la finale dans le stade londonien. Mario Draghi, interrogé à Berlin au cours d’une conférence de presse conjointe avec Angela Merkel, envisage même d’aller plus loin et d’empêcher que « la finale du championnat européen se déroule dans un pays où les contagions sont en train de croître rapidement ».
La Grande-Bretagne est confrontée ces dernières semaines à une hausse des cas de Covid-19 en raison de la propagation du variant Delta identifié en Inde.
*Wembley privé des deux demi-finales et de la finale ?
Le gouvernement de Boris Johnson a dû faire face à cette hausse des cas et, malgré une large couverture vaccinale, repousser de quatre semaines, jusqu’au 19 juillet, la levée des dernières restrictions instaurées en Angleterre. Le Premier ministre britannique avait indiqué vendredi que sa priorité était « la santé publique », davantage que le maintien des demi-finales et de la finale de l’Euro à Wembley.
Des sources ont confirmé à l’Agence France-Presse que l’UEFA envisageait de déplacer ces matchs à Budapest, la seule capitale à n’avoir imposé aucune jauge dans son stade pour cet Euro. Le gouvernement britannique prévoit pour l’instant une jauge à 50 % pour les demi-finales et la finale. Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron avaient appelé vendredi à Berlin à la vigilance dans l’organisation des matchs face à la poussée du très contagieux variant Delta.
(AFP)
Lire aussi
commentaires
Loading...