Allègement du déficit budgétaire de 47%, à 1,218 milliard de dinars en 2021

Le déficit budgétaire s’est allégé de 47%, à 1,218 milliard de dinars, à fin avril 2021, selon les résultats provisoires de l’exécution du Budget de l’Etat, que vient de publier le ministère de l’Economie, des finances et de l’appui à l’investissement.

Cet allègement a été favorisé par la hausse de ressources budgétaires de 10,3%, à environ 10,5 milliards de dinars, en raison notamment, de l’accroissement des recettes fiscales de 20%, à 9,9 milliards de dinars, contre une légère baisse des charges budgétaires de 1,3%, à près de 11,7 milliards de dinars selon l’agence TAP.

La diminution des charges budgétaires est expliquée par la régression des enveloppes allouées aux dépenses d’intervention de 6,5%, à 2,3 milliards de dinars et aux dépenses d’investissement de 18%, à 0,7 milliard de dinars.

En revanche, les dépenses de rémunération se sont accrues de 2,7%. Il importe de noter que ces dépenses, dont la valeur s’élève à 6,7 milliards de dinars, à fin avril, représentent 57% du total des charges budgétaires.

Concernant les ressources de trésorerie, elles ont baissé de 19%, à 4,4 milliards de dinars, dont près de 97% sont des ressources d’emprunt (4,2 milliards de dinars). A noter que les emprunts extérieurs ont augmenté de 115%, durant les quatre premiers mois de 2021, pour atteindre les 2 milliards de dinars, alors que les emprunts intérieurs ont très légèrement évolué de 1%, à 2,3 milliards de dinars.

Lire aussi
commentaires
Loading...