Reuters: “Le gouvernement tunisien veut réduire le bloc salarial et la subvention”

L’agence Reuters A rapport2 mardi 4 mai que la Tunisie veut réduire le bloc salarial à 15% du PIB en 2022, contre 17,4% en 2020 et ce dans le cadre des réformes que le gouvernement espère sans véritables coûts sociaux, selon un document que l’agence a pu consulter.
“Le document comprend des propositions de réforme qui seront présentées au Fonds monétaire international (FMI) dans le but d’obtenir un programme de prêts, écrit Reuters. Le gouvernement tunisien prévoit également de réduire progressivement la subvention dans la période à venir, conduisant à son annulation définitive en 2024 pour la remplacer par des paiements en espèces aux nécessiteux”.

Une délégation gouvernementale s’était récemment rendue à Washington pour discuter du financement d’un programme de réformes économiques par le Fonds monétaire international. La délégation comprend les deux conseillers du chef du gouvernement Zakaria Belkhodja et Abdessalam Abbès, le ministre de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’investissement Ali Kooli, le gouverneur de la Banque centrale, Marwane Abassi, et le président de l’Union tunisienne de l’industrie, du  commerce et de l’artisanat (UTICA), Samir Majoul.

La délégation tunisienne va avoir des réunions avec le Fonds monétaire international et la Banque mondiale.
Lire aussi
commentaires
Loading...