Refka Cherni, avant son assassinat, a pardonné à son mari et elle a retiré sa plainte

Le meurtre de Refka Cherni a beaucoup fait réagir, suscitant la colère, l’indignation et l’incompréhension des Tunisiens. De nouveaux détails ont été fournis sur ce drame ce lundi 10 mai 2021 par le porte-parole du Tribunal de Première Instance du Kef, Faouzi Daoudi, dans Romdhane Ennes.

On apprend que la jeune défunte, qui n’avait que 26 ans, avait déjà porté plainte contre son mari auprès du ministère public. Une enquête a donc été ouverte. Il semble, selon la même source, que les deux conjoints se soient réconciliés vendredi 7 mai 2021 pendant leur comparution devant le ministère public. La jeune défunte a donc retiré sa plainte et elle a pardonné à son mari.

Pour rappel, Refka a été abattue par son mari policier. Celui-ci lui a tirée 5 balles, dont 3 qui l’ont grièvement blessée. Transportée à l’hôpital régional du Kef, la jeune femme a fini par succomber à ses blessures. Paix à son âme.

Sur le même sujet :
Refka Cherni, la jeune femme de 26 ans abattue par son mari policier avec une arme à feu

Lire aussi
commentaires
Loading...