Réaction à l’agression de l’Occupant : Hamma Hammami se lâche contre le gouvernement tunisien

Pour de nombreux observateurs, la réaction de plusieurs pays arabes et musulmans, dont la Tunisie, aux agressions de l’Occupant sionniste contre la Palestine a été plutôt timide. Pour Hamma Hammami, secrétaire général du Parti des Travailleur, le gouvernement tunisien tend la main vers l’administration américaine pour obtenir son aide – ndlr : en référence aux négociations avec le Fonds Monétaire International –. Il est donc incapable de faire entendre sa voix contre les États-Unis et contre l’Occupant sioniste.

“Il [le gouvernement tunisien] ne peut même pas exprimer son opposition contre les gouvernements ayant normalisé avec Israël”, a déclaré Hamma Hammami ce samedi 15 mai 2021 en marge d’une marche de soutien aux Palestiniens, organisée à Tunis. Dans ce même contexte, il a déploré l’absence d’une loi criminalisant la normalisation avec l’Occupant. “Certaines forces politiques et certains blocs parlementaires refusent d’y procéder”, a-t-il précisé.

Par ailleurs, face à l’agression de l’Occupant, Hamma Hammami a appelé les dirigeants Palestiniens à s’unir autour d’un projet commun de résistance.

Lire aussi
commentaires
Loading...