Paris – manifestations pro-Palestine : 4000 policiers pour faire face à à peine 3000 manifestants

Les manifestations contre les agressions de l’Occupant contre la Palestine ont été nombreuses dans le monde, outre le monde arabe. En France, dans plusieurs villes, des manifestants ont dénoncé les atrocités et les crimes commis par l’Occupant sioniste. Marseille, Nîmes, Strasbourg… Ils étaient des milliers.

Or, à Paris, les manifestations ont été tout simplement interdites. Malgré cela, quelques manifestants ont tout de même décidé d’exprimer leur soutien à la Palestine. Ils étaient à peine 3000. Seulement, le dispositif sécuritaire déployé à Paris était digne de la visite d’un chef d’État ou d’un incident sécuritaire grave : plus de 4000 policiers et gendarmes.

Il faut rappeler que la réaction de la France, exprimée par la voix du président Emmanuel Macron, a été très critiquée tant elle était timide. La diplomatie française, à bien des égards, a fait abstraction des crimes commis par l’Occupant sioniste en Palestine.

Lire aussi
commentaires
Loading...