Naoufel Amira invite à associer les pharmacies privées à la campagne de vaccination

Verra-t-on la campagne de vaccination se dérouler dans l’avenir dans les pharmacies ?
En tout cas, le secrétaire général du syndicat des pharmacies privées, Naoufel Amira estime qu’autoriser les officines privées à administrer le vaccin anti-Covid-19 aura l’avantage d’accélérer la vaccination à travers le territoire.
Intervenant sur Radio Med à l’émission “Moujet Romdhane”, mardi 4 mai, il a souligné que cette prise en charge par les officines privées sera possible en mettant à contribution les vaccins qui peuvent techniquement être conservés dans les pharmacies, à l’instar d’AstraZeneca, Johnson and Johnson, et ce contrairement au vaccin PfizerBioNTech dont les modalités de stockage, de conservation et de préparation exigent des températures très basses, et qui doit être administré à plusieurs doses.
“Il faut mettre en place des règles rigoureuses d’organisation de la vaccination dans les pharmacies privées, ajoute Naoufel Amira. La procédure Evax doit être révisée en intégrant les pharmaciens comme partie prenante à organisation. La vaccination est actuellement gratuite, et les pharmacies privées doivent s’engager à en garder la gratuité”.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...