Mechichi au sommet de l’Appel de Christchurch: “La Tunisie est déterminée à lutter contre le terrorisme par la force de la loi”

A l’invitation du président français Emmanuel Macron et du Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern, le chef du gouvernement tunisien Hichem Mechichi a participé ce vendredi soir 14 mai 2021 au deuxième sommet virtuel pour affronter le terrorisme, ou ce qu’on appelle l’Appel de Christchurch, qui symbolise l’opération terroriste qui a ciblé deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars 2019,  entraînant la mort de 51 personnes.
La réunion a été suivie par le président français Emmanuel Macron, le roi Abdallah de Jordanie, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le Premier ministre britannique Boris Johnson, en plus de responsables d’un certain nombre d’entreprises technologiques géantes dans le but de lancer une nouvelle initiative de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sur Internet.
Mechichi a, à l’occasion, souligné que la Tunisie est une démocratie émergente à l’ère de la numérisation, où les réseaux sociaux ont joué un rôle central dans la construction démocratique.
“Notre pays a également travaillé à exploiter la technologie moderne pour intégrer une approche participative et la transparence au cœur des affaires publiques grâce à la participation effective des représentants de la société civile et au renforcement de la construction de nouvelles institutions et organes”, a-t-il observé.
Appelant à la nécessité de faire preuve de vigilance et de prudence contre les groupes terroristes qui exploitent Internet pour diffuser leur discours extrémiste et recruter des terroristes, le chef du gouvernement a relevé que “cette initiative conjointe va permettre de vaincre les réseaux terroristes, car l’histoire récente a montré que nous sommes tous victimes de telles pratiques barbares, et que le terrorisme et l’extrémisme violent demeurent une menace mondiale traversant les frontières géographiques et les frontières”.
*”Prévention, protection, suivi et réponse rapide”
“La Tunisie a été victime de plusieurs attaques terroristes lâches dans lesquelles des groupes terroristes ont tenté de déstabiliser l’Etat en ciblant l’armée nationale et les forces de l’ordre, ainsi que de détruire le modèle d’ouverture en ciblant le musée du Bardo, a rappelé le chef du gouvernement. Notre pays est déterminé à lutter contre ce phénomène par la force de la loi, en totale harmonie avec les pratiques internationales. La stratégie nationale globale et multidimensionnelle de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent en Tunisie est basée sur la prévention, la protection, le suivi et la réponse rapide. La lutte contre la cybercriminalité est aussi considérée comme l’un des défis les plus importants auxquels notre pays est confronté.”
Mechichi a conclu son intervention en affirmant que la Tunisie appuiera tout effort visant à renforcer et soutenir l’Appel de Christchurch.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...