Entre 2008 et 2020 : plus de 5500 Palestiniens tués par les bombes de l’Occupant sioniste

Le massacre de l’Occupant sioniste, perpétré contre les Palestiniens, se poursuit. Les chiffres des Nations Unies, relayés par Hassen Zargouni dans la soirée de ce samedi 15 mai 2021, soulignent l’ampleur des crimes de l’Occupant.

Entre 2008 et 2020, 5 590 Palestiniens ont été tués par les bombardements israéliens. Il faudra ajouter, selon les observateurs, les 160 martyrs de la semaine qui vient de s’achever. Dans ce même contexte, on compte 251 israéliens tués de 2008 à 2020 et 10 cette semaine. Selon la même source, le nombre de blessés Palestiniens a dépassé les 100 000 entre durant la même période, contre 6 000 du côté israélien.

Les chiffres sont sans équivoque. Malgré la situation désastreuse et macabre qu’ils montrent, la communauté internationale, avec à sa tête les grandes puissances, fait comme si rien n’était.

Lire aussi
commentaires
Loading...