Des mesures face à l’envolée des prix des produits alimentaires

L’envolée des prix des produits alimentaires a été spectaculaire bien avant le début du Ramadan. Dans ce contexte, le ministre du Commerce, Mohamed Bousaïed, a assuré que la maîtrise des prix constitue la priorité de son département. “Nous avons pris un ensemble de mesures avant le Ramadan, qui visent à maîtriser les prix”, a-t-il déclaré ce lundi 3 mai 2021 lors de son audition par l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Dans ce contexte, le plafond des marges bénéficiaires a été fixé à 15% pour la volaille. “La hausse des prix de certains produits, comme les oignons, a été causée par les conditions climatiques. Face à cette situation, le ministère ne compte pas se tourner vers l’importation. Nous miserons entièrement sur la production locale. Le ministère a commencé à puiser dans les réserves en vue de contrôler les circuits de distribution. Les auteurs des infractions seront punis”, a encore déclaré le ministre du Commerce.

Lire aussi
commentaires
Loading...