(Vidéo) Voici comment réformer la compensation selon Mohamed Trabelsi (Partie 2)

Dans la deuxième partie de l’entretien accordé à Réalités Magazine et à Réalités Online, le ministre des Affaires Sociales, Mohamed Trabelsi, est revenu sur les ingrédients d’un redécollage économique réussi et, également, sur la réforme du système de compensation qui est au coeur des débats. “Le redécollage économique ne pourra être réalisé qu’après avoir entamé la guerre contre la société inégalitaire. C’est la porte d’entrée qu’il faut emprunter pour entamer le chantier économique. La croissance doit être déployée dans la santé, l’éducation, le logement et le développement social”, a-t-il déclaré.

Or, poursuit le ministre, les moteurs de la croissance sont à l’arrêt aujourd’hui en Tunisie (phosphates, administration), et ce en raison de la crise sociale. De ce fait, selon le ministre, il faut identifier les causes des inégalités, qu’elles soient légales ou historiques. Il faut, également, revoir les politiques qui ont été déployées face aux inégalités mais qui ont été inefficaces.

Une compensation orientée vers le consommateur

Concernant la réforme de la compensation, Mohamed Trabelsi considère qu’il faut changer d’orientation : la compensation ne doit plus toucher les produits, mais plutôt le consommateur. Dans cette optique, il faut identifier ceux qui ont besoin de cette compensation, et il n’y a pas que les familles pauvres selon le ministre des Affaires Sociales.

“Pourquoi subventionner le sucre ? En effet ceux qui l’utilisent sont les usines, les hôtels, ou encore les pâtisseries. Nous sommes favorables au soutien des pauvres et de la classe moyenne. On doit donc subventionner le consommateur et non le produit. d’où l’importance de définir la population cible qui doit continuer à bénéficier de la subvention”, a-t-il encore expliqué. D’autres sujets ont été abordés par le ministre des Affaires Sociales, que vous pouvez retrouver dans la vidéo ci-dessous. Retrouvez, également, la première partie de son interview.

  • Travail journalistique : Khadija Taboubi
  • Réalisation et montage : Riadh Sahli

A lire aussi :
Impact social de la COVID : Mohamed Trabelsi se confie à Réalités Magazine (Partie 1)

Lire aussi
commentaires
Loading...