Suède: «The Man Who Sold His Skin» sacré meilleur film au festival de Malmö

Le film multinational réalisé par la Tunisienne Kaouther Ben Hania «The Man Who Sold His Skin» (L’homme qui a vendu sa peau) vient de remporter le prix du meilleur film lors du Festival du film arabe de Malmö (MAFF), organisé du 6 au 11 avril, à Malmö en Suède. Le film décroche ainsi une récompense dotée de 20.000 couronnes suédoises soit 6461,11 dinars tunisiens. En parallèle avec sa nomination, le film est diffusé sur la plateforme du MAFF.

 

Retenu parmi les cinq nominés pour l’Oscar du meilleur film international, «The Man Who Sold His Skin» est le tout premier film tunisien à concourir dans cette catégorie. Le film relate l’histoire de Sam, un Syrien de Raqqa qui a quitté son pays pour le Liban suite à la guerre civile syrienne. Abeer est sa fiancée. Alors qu’elle se réfugie au Liban, sa famille l’oblige à épouser un diplomate plus riche et à s’installer avec lui à Bruxelles. Dans sa quête désespérée d’argent et des papiers nécessaires pour se rendre en Europe et la retrouver, Sam accepte de se faire tatouer le dos pour obtenir un visa Schengen par l’un des artistes contemporains les plus controversés d’Occident. Son propre corps, transformé en œuvre d’art vivante et promptement exposé dans un musée, Sam se rend bientôt compte qu’il a vendu bien plus que sa peau.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...