Rebond des décès liés à la COVID-19 : la sérieuse mise en garde de Samir Abdelmoumen

Le membre de la commission scientifique chargée du suivi de la COVID-19 en Tunisie, Docteur Samir Abdelmoumen, s’est montré alarmant au sujet de la situation sanitaire dans la soirée de ce vendredi 2 avril 2021. En effet, il a mis en garde contre une troisième vague de contaminations par la maladie. “Elle [troisième vague] risque d’être redoutable”, a-t-il écrit sur sa page Facebook.
Dans ce contexte, selon le Docteur, les admissions en lits d’oxygène et en lits de réanimation ont été revues à la hausse. “L’unique chance, c’est le vaccin et les mesures barrières”, a-t-il encore écrit.
Il faut rappeler que le nombre de décès liés à la COVID-19 a fait un rebond jeudi 1er avril 2021 selon les données publiées par le ministère de la Santé : 47, pour un total de 8890 (paix à leurs âmes). Le nombre de patients de la COVID-19, pris en charge dans les hôpitaux et les cliniques privées, a lui aussi augmenté pour atteindre 1381, dont 336 dans les soins intensifs et 109 sous appareils respiratoires artificiels.
Plusieurs observateurs et experts ont attribué ce rebond de la COVID-19 aux dernières manifestations politiques organisées, notamment, par Ennahdha et le Parti Destourien Libre (PDL), violant toutes les consignes sanitaires. N’oublions pas que le variant britannique de la COVID-19 est également présent en Tunisie, et il se distingue par sa rapide propagation.

Lire aussi
commentaires
Loading...