“Je suis le chef des armées” : réaction explosive d’Ennahdha à Kaïs Saïed et la guerre s’intensifie

Ennahdha a mis du temps pour réagir au dernier discours du président de la République, Kaïs Saïed, lors de la célébration du 65ème anniversaire de l’institution sécuritaire – “Je suis le seul chef des armées selon la Constitution”, avait lancé Kaïs Saïed –. Dans un communiqué publié ce mardi 20 avril 2021, le parti islamiste a relancé la guerre institutionnelle qui l’oppose au Chef de l’État.

Ennahdha s’est dit “surpris de voir le président de la République enfreindre, à nouveau, la Constitution”. Kaïs Saïed, selon Ennahdha, considère que la Constitution n’a pas de valeur réelle. “C’est un appel à une gouvernance unilatérale”, lit-on dans le communiqué. Pas seulement : Ennahdha considère que le Chef de l’État a porté atteinte au régime politique et aux prérogatives du Chef du gouvernement avec son annonce – “Je suis le chef des armées” -.

“Nous refusons l’autoritarisme du président de la République. On appelle, dans ce contexte, les forces démocratiques à rejeter cet autoritarisme, à finaliser le processus démocratique et à achever la mise en place de la Cour Constitutionnelle. Nous appelons le président de la République à respecter, sérieusement, la Constitution pour laquelle il a été élu. Il doit, de ce fait, arrêter toute tentative d’entraver le fonctionnement de l’État, visant à le démanteler”, lit-on encore dans le communiqué d’Ennahdha.

Lire aussi
commentaires
Loading...