Il n’existe aucun signe de hausse des cas de coronavirus chez les enfants, selon le professeur Mohamed Douagi

Le professeur et chef de service de réanimation néonatale, à l’hôpital militaire, Mohamed Douagi, a déclaré ce jeudi 15 avril, que la vaccination ne limitait pas la propagation du coronavirus mais qu’elle la rendait mois grave.

Lors de son passage à l’émission “Ahla Sbah”  sur mosaïque Fm, Douagi a précisé qu’il faut se concentrer actuellement sur la vaccination des personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques, assurant que les enfants ne sont pas prioritaires.

Il a d’un autre coté, assuré qu’il n’existait aucun signe de hausse des cas de coronavirus chez les enfants, niant, dans ce contexte, les déclarations du professeur hospitalier d’immunologie, Samar Samoud, qui avait déclaré que “la situation épidémique est tellement grave qu’il a fallu choisir entre un patient âgé de 15 ans et un autre de 21 ans pour le placer en réanimation car il ne restait qu’une place vacante à l’hôpital”.

Mohamed Douagi  a également ajouté : “Ses déclarations sont inacceptables et fausses (…) j’ai contacté mes collègues au service de réanimation et m’ont confirmé qu’il n’existe aucun cas nécessitant une réanimation au service de pédiatrie.

Lire aussi
commentaires
Loading...