(Document) Crise sanitaire : Faouzi Mehdi limite l’intervention des cadres du ministère de la Santé

Le ministère de la Santé semble vouloir réorganiser sa communication. Désormais, seuls certains cadres et responsables sanitaires du public seront autorisés à s’exprimer dans les médias (papier, électronique, radio, TV). Les autres devront obtenir une autorisation au préalable, sans quoi, prévient le ministère, ils feront l’objet de sanctions disciplinaires et pénales.

Voici, selon le ministère, les responsables autorisés à s’exprimer dans les médias selon le sujet traité – ndlr : le document a été publié par nos confrères d’Al Charaa Al Magharibi – :

Situation sanitaire et mesures de prévention

  • Nissaf Ben Aalya, DG de l’Observatoire National des Maladies nouvelles et émergeantes
  • Les membres de la commission scientifique chargée du suivi de la COVID-19

Campagne nationale de vaccination contre la COVID-19

  • Hechmi Louzir, DG de l’Institut Pasteur
  • Ahlem Kezeza, directrice de la santé de base
  • Riadh Daghfous, DG du centre national de la veille pharmacologique
  • Inès Ayadi, chargée de mission auprès du ministre de la Santé

La situation sanitaire dans les régions

  • Les directeurs régionaux de la santé

Les mesures préventives dans les régions

  • Le premier responsable dans la direction de la médecine préventive

La situation sanitaire dans les établissements sanitaires sous la tutelle du ministère de la Santé

  • Les directeurs généraux de ces établissements

La situation sanitaire dans les différents service des hôpitaux

  • Les chefs services

Lire aussi
commentaires
Loading...