Cinq ans déjà : Hommage à Ouled Ahmed

Décédé il y a cinq ans, en avril 2016, Mohamed Sghaier Ouled Ahmed a laissé derrière lui une véritable postérité poétique et de nombreux recueils.
Considéré comme le poète de la Révolution, Ouled Ahmed vient d’être traduit entre français par Aymen Hacen qui lui a consacré un ouvrage intitulé “Brouillon de patrie”.
Avec une préface d’Adonis et une postface de Moncef Mezghenni, cet ouvrage offre un gros plan francophone sur la poésie de Ouled Ahmed.
Ce dernier sera célébré vendredi 30 avril à 15h30 à la station d’art B7L9 à Bhar Lazreg. Une lecture poétique aura lieu avec la complicité de la comédienne Sabrine Ghannoudi et du guitariste Khalil Seibi.
Ouverte au public, cette rencontre poétique sera également retransmise sur les réseaux sociaux de la Fondation Kamel Lazaar.
Lire aussi
commentaires
Loading...