Blocage de la Cour Constitutionnelle : Ennahdha tenterait un passage en force ?

La crise institutionnelle et politique liée à la Cour Constitutionnelle semble s’éterniser. La réponse cinglante du président de la République, Kaïs Saïed, à travers laquelle il a rejeté l’amendement de loi censée accélérer la mise en place de l’institution, n’a pas arrangé les choses pour Ennahdha et ses alliés.
C’est dans ce contexte de blocage total que le bureau de l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple) va se réunir mercredi 7 avril 2021 en vue d’étudier la réponse du président de la République. Selon certains membres du bureau de l’ARP, la plénière consacrée à l’élection des membres manquants de la Cour Constitutionnelle devrait tout de même avoir lieu. Ils devrait dont être élus avec 145 voix. Nul doute qu’Ennahdha a bien calculé son coup avant d’entamer une telle procédure.

Sur le même sujet :
On s’arrache la Cour Constitutionnelle et la prise d’otage de la Tunisie continue

Lire aussi
commentaires
Loading...