Un tunisien parmi les six finalistes du Prix Orange du Livre en Afrique 2021

Lancé en 2019 avec le soutien de l’Institut français, le Prix Orange du Livre en Afrique récompense un roman écrit en français par un écrivain africain, publié par une maison d’édition africaine.

5 comités de lecture se sont mobilisés au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali et en Tunisie pour sélectionner les meilleurs livres parmi les 74 ouvrages présentés par 44 éditeurs issus de 16 pays d’Afrique. Constitués de lecteurs passionnés, ces comités rassemblent des professionnels – critiques littéraires, universitaires, libraires… – mais aussi des grands lecteurs salariés du groupe Orange dans ces pays.

Ils ont délibéré pour désigner les six romans finalistes du Prix Orange du Livre en Afrique 2021 :

  • Ahmed GASMIA, Les peuples du ciel, éditions Frantz Fanon, Algérie
  • Ibrahima HANE, L’écume du temps, éditions L’Harmattan Sénégal
  • Monique ILBOUDO, Carrefour des Veuves, éditions Les lettres Mouchetées, Congo
  • Davina ITTOO, Misère, éditions L’Atelier des nomades, Maurice
  • Loubna SERRAJ, Pourvu qu’il soit de bonne humeur, éd La Croisée des Chemins, Maroc
  • Sami MOKADDEM, Le secret des Barcides, éditions Pop Libris, Tunisie

Sami MOKADDEM est né en 1982. Expert-comptable, il fuit le monde des chiffres pour l’écriture et publie ses premières nouvelles sur les réseaux sociaux. Le secret des Barcides raconte l’incroyable héritage antique qu’Hannibal Barca a légué à l’humanité. C’est un thriller historique palpitant, qui vient conclure la trilogie de Carthage, dont le premier tome, Dix-neuf, avait obtenu en Tunisie le Prix Comar, section découverte.

Les 6 livres finalistes sont désormais entre les mains d’un jury international présidé par Véronique Tadjo. Il désignera le lauréat du 3e Prix Orange du Livre en Afrique fin juin à Tunis.

Lire aussi
commentaires
Loading...