Maghreb intelligence: « Nadia Akacha vaccinée depuis janvier »

Selon la revue en ligne Maghreb Intelligence, la directrice du cabinet du président de la République, Nadia Akacha aurait été vaccinée contre le Covid-19 depuis le 26 janvier 2021 soit la veille de son hospitalisation à l’hôpital militaire de Tunis. Selon le même média qui cite une source digne de foi au sein de l’institution hospitalière, Nadia Akacha aurait été victime de complications après avoir été vaccinée « clandestinement ». La même source a ajouté que, souffrant de symptômes d’une grippe aiguë, fatigue et fièvre, Nadia Akacha avait été admise à l’hôpital militaire de Tunis le 27 janvier dernier. Son hospitalisation n’aurait donc aucun lien avec l’affaire de l’enveloppe empoisonnée. Il s’agirait tout simplement d’effets secondaires d’une injection subie la veille. « Une fois que les analyses biologiques étaient entre les mains des médecins et en l’absence de toute trace suspecte d’agents pathogènes, et devant l’instance des médecins pour en savoir plus elle a reconnu avoir reçu une injection pour soulager ses douleurs et qu’elle n’avait pas connaissance de la nature exacte de la substance. » peut-on lire dans un article intitulé Nadia Okacha : La Nouvelle régente de Carthage victime d’une « vaccination clandestine » ?.

Nadia Akacha aurait également refusé, selon la même source, de révéler le nom du médecin et de son affectation.

Lire aussi
commentaires
Loading...