Les analyses confirment: la souche britannique existe bel et bien à Kasserine

Le sous-directeur régional de la Santé à Kasserine, Moncef Mhamdi a affirmé ce vendredi 5 mars 2021 que les cas suspects du variant anglais enregistrés récemment dans la localité de Rhaiet ainsi qu’à Sbeitla à Kasserine viennent d’être confirmés. Il a ajouté que les analyses et la dissection génétique du virus ont confirmé que le variant anglais du coronavirus est bel et bien présent dans la région.

Il a indiqué que d’autres échantillons viennent d’être prélevés dans d’autres régions de Kasserine en vue de confirmer ou infirmer la présence d’autres cas du même variant.

Il convient de noter que le directeur de l’Institut Pasteur de Tunis et membre du comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, Hechmi Louzir a affirmé que des opérations de dépistage sont, actuellement, menées pour la détection d’éventuelles infections dans les régions où la souche britannique a été détectée, à savoir Tunis, Bizerte et Sbeitla (gouvernorat de Kasserine). Il a expliqué que le variant anglais est beaucoup plus contagieux d’où la nécessité de faire preuve d’une grande prudence.

Lire aussi
commentaires
Loading...