Les Aiglons terminent au pied du podium, mais que de regrets !

Le bilan de l’équipe nationale juniors dans la 22e édition de la coupe d’Afrique des nations est plutôt morose n’en déplaise au sélectionneur Maher Kanzari et son entourage qui veulent nous faire croire au contraire et -comme toujours- faire passer la pilule d’une seule victoire, deux défaites, trois nuls, et un jeu incohérent dégageant la peur et les soucis défensifs. Au diable l’attaque !
Pour couronner une participation qui n’a pas répondu aux attentes, aucun but marqué face à la Gambie (0-0), vendredi dans le match pour la 3e place perdu par les Aiglons aux penalties (4-2), Adem Bellamine et Hamdi Laâbidi ayant manqué leurs penalties, alors que le gardien Ahmed Laâbidi a arrêté un penalty.
Pas de jeu (le match face au Maroc a été une catastrophe dans ce registre), on ne sentait pas l’équipe dégager ni la santé ni la joie de jouer. D’ailleurs, elle ne donna jamais du plaisir aux puristes.
La première présence de nos juniors en phase finale de la coupe d’Afrique ne va pas laisser de souvenirs impérissables, bien loin des juniors 1985 qui ont participé en phase finale de la coupe du monde en Russie sous la houlette de Mrad Mahjoub.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...