Le TAS se prononcera le 1er avril dans le conflit entre le CSC et la FTF

C’est le premier avril prochain -et ce n’est pas un poisson d’avril- que le tribunal arbitral du sport (TAS) va siéger afin d’examiner la plainte présentée par le Croissant Sportif de Cebba contre la fédération tunisienne de football (FTF).
Le club chebbien rappelle qu’il engage de grands avocats tunisiens et suisses pour défendre son dossier devant la plus haute instance de juridiction sportive établie à Lausanne, en Suisse.
Le 17 octobre 2020, la FTF a surpris tout l’univers du sport en refusant d’inscrire le CSC au championnat de la Ligue 1 saison 2020-2021, avant de décider le 30 décembre sa dissolution (rien moins que ça !).
Le bureau du CSC affirme que sa victoire devant le TAS ne fait pas l’ombre d’un doute tellement les décisions prises par la Fédération relèvent d’un arbitraire propre à une république bananière.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...