Le Festival de la chanson Tunisienne est de retour

Par Malek Chouchi

Le festival de la chanson Tunisienne se tiendra dans sa 20ème édition du 30 Mars au 3 Avril prochain à la cité de la culture. C’est le premier festival musical organisé par le ministère des affaires culturelles en partenariat avec l’établissement national pour la promotion des festivals et des manifestations culturelles et artistiques depuis l’apparition du coronavirus, il y a un an.
Ainsi, le comité directeur de cette édition a dévoilé le programme lors d’une conférence de presse tenue hier mardi 22 Mars. En effet, l’événement affiche son retour, après une absence de plus de 20 ans.

La direction du festival a été confiée au célèbre chanteur Chokri Bouzayene. Les candidatures ont été déposées à la fin de l’année 2020… S’en est suivi une sélection « à l’aveugle », précise Bouzayene, afin « de ne laisser aucune place au favoritisme ».

35 artistes ont été choisis pour se produire sur scène et espérer remporter un prix dans le cadre des quatre compétitions officielles de la 20ème édition du festival de la chanson tunisienne.
En effet, ces œuvres se répartissent en 23 créations en lice dans la compétition de la chanson de variété; 12 dans la compétition de création libre; 6 dans la compétition de la chanson engagée et 18 dans la compétition du vidéo clip.

Prenant la parole, Youssef Lachkham, directeur général de l’établissement national pour la promotion des festivals et des manifestations culturelles et artistiques (ENPFMCA), a fait savoir que l’ENPFMCA veillera désormais à la restructuration des festivals culturels et artistiques selon une nouvelle philosophie participative qui repose sur le dialogue.
Cependant, cette édition du festival survient dans des conditions difficiles jetant de l’ombre sur les secteurs de la culture et de la musique. Le contexte difficile a provoqué l’une des plus grandes crises. C’est pourquoi, l’organisation de cette édition constitue une forme de résistance et de défi contribuant à la sauvegarde du secteur et de ses affiliés.

D’ailleurs, Bouzayène, a évoqué l’importance du retour dans le paysage artistique du festival consacré à la chanson tunisienne. Il a fait savoir que le programme sera varié et diversifié. Surtout que la sélection des dossiers s’est déroulée dans la transparence totale par une commission spécialisée et que les dossiers de candidature sont parvenus au comité de sélection codés et ne portant aucun des noms de leur auteur.
En outre, il a évoqué la création d’une troupe musicale propre au festival. Il a cité également les efforts engagés pour collecter les archives du festival, en partenariat avec l’établissement de la télévision tunisienne. Parlant des hommages, il a cité les noms de Soulef, Habib Mahnouch; ainsi que la défunte Naama et plusieurs figures des médias.

Le jury réunit les artistes comme Mohamed Ridha et Abderrahmen Ayadi; le parolier Moncef Baldi; l’artiste Amina Srarfi; le compositeur Hamdi Mhiri; la chanteuse Zohra Lajnef; le luthiste Samih Mahjoub et les musiciens Sami Maatougui et Mohamed Saifallah Ben Abderrazak.

Trois prix allant de 15.000 à 30.000 dinars seront décernés dans chaque catégorie. Les lauréats auront l’occasion de se produire durant les festivals qui auront lieux cet été. Une enveloppe d’environ 500.000 dinars a été allouée à l’organisation de cette manifestation.

Afin de poursuivre dans sa volonté de décentralisation culturelle, les nominés sont issus de 12 gouvernorats: Bizerte, Kef, Gafsa, Sfax, Nabeul, Gabès, Kasserine, Monastir, Sousse, Zaghouan, Tozeur et Jendouba.

Lors de la sélection, dans chaque pôle régional, un comité a été créé pour chacune des 4 catégories. Les comités étaient composés du délégué régional à la culture et de trois artistes (poète, compositeur et chanteur). Le comité de sélection central est, quant à lui, composé de Abdelhakim Belgaied (compositeur), Chahrazade Hlel (chanteuse), Riadh Bedoui (musicien), Abdelbasset Mosthal (musicien violoncelliste), Hmida Jerraya (poète) et Salah Hmidet (chanteur engagé).

En ce qui concerne les soirées du festival, le programme prévoit cinq grands spectacles avec: Soulef et Saber Rebai (30 Mars); Slah Mosbeh et Foued Becheikh (31 Mars); Yosra Mahnouch et Imed Aziz (1er Avril); Lotfi Bouchnaq et Molka Cherni (2 Avril) et R2M lors de la soirée de clôture le 3 Avril prochain qui sera marquée par la remise des prix aux lauréats.

Dans son volet pédagogique, le festival organisera trois séminaires. L’artiste Salah Hmidet en assurera la modération. Les séminaires porteront sur les thèmes suivants:
– « Le Festival de la chanson tunisienne: situation et perspectives », le 31 Mars.

– « L’art de la communication », le 1er Avril.

– « La chanson tunisienne: les problématiques de la production et les moyens d’appui », le 2 Avril.

Par ailleurs, une exposition sera organisée le temps du festival sur l’histoire de la chanson tunisienne à la cité de la culture.

Réalisation et montage : Riadh Sahli

Lire aussi
commentaires
Loading...