L’association Wafa lance une revue pour le soutien et le développement de la région de Mahres

L’association Wafa pour le soutien et le développement de la région de Mahres, a lancé une nouvelle revue. Hédi Fredj, Président de l’association Wafa, est également directeur de la rédaction.

« Cette revue associative traduit les principes et les valeurs de l’association dans son action au service de la société, dans le souci d’éclairer l’opinion publique locale et nationale et en premier lieu les jeunes générations, sur l’héritage civilisationnel de Macomades- El Maharès, legs de près de trois mille ans d’histoire » peut-on lire dans l’éditorial du magazine « Wefa ».

L’association souhaite, à travers cette publication, mettre en valeur les trésors historiques que recèle la ville de Maharès, hérités des ères punique, romaine, byzantine et musulmane.

Cette contribution vise par ailleurs, à revaloriser l’importance stratégique et historique de cette cité millénaire, qui avait joué un rôle important, à travers les siècles, sur le plan religieux et surtout sécuritaire, avec ses monastères, ses tours et son ribat, dont il ne reste plus que quelques rares vestiges.

La tour Younga, seul monument qui se conserve encore et qui demeure un défi à l’usure du temps et dont les autorités locales et particulièrement l’association Wafa, s’emploient à faire de Younga un espace d’animation culturelle.

Cette revue s’emploiera, de même, à mettre en exergue à côté des acquis du passé, les réalisations actuelles ainsi que les projections de l’avenir, convaincus que le passé éclaire le présent et aide à mieux entrevoir et préfigurer le devenir. D’autre part, la revue s’emploiera à couvrir les intenses activités de  «Wafa» et les réalisations remarquables effectuées, sur les plans social, scolaire et culturel, au profit de la population de Maharès et ce depuis  sa création le 14 janvier 2012.

Souhaitons bon vent au magazine «Wafa».

Lire aussi
commentaires
Loading...