La bataille de Ben Guerdane, 5 ans déjà

La Tunisie célèbre ce dimanche 7 mars 2021 le cinquième anniversaire de la Bataille de Ben Guerdane au cours de laquelle les unités sécuritaires et militaires ont réussi à mettre en échec des plans terroristes sanglants.

Dans la nuit du 6 au 7 mars 2016, des combattants de l’État islamique (EI) venus de Libye franchissent la frontière et entrent discrètement en Tunisie avec pour objectif la ville de Ben Gardane. En chemin, ils tirent sur des véhicules croisés sur la route et abattent un douanier et un garde national. Le 7 mars, à cinq heures du matin, l’assaut contre la ville de Ben Gardane débute. Les hommes de l’EI entrent dans la ville par le Nord et par le Sud et sont rapidement rejoints par des membres de cellules dormantes déjà sur place. Parmi ces derniers figure Meftah Manita, natif de Ben Gardane, qui prend la tête de l’opération. Au total, les assaillants sont au nombre d’environ 50 à 100 au moins et tous ou presque sont de nationalité tunisienne.

Les djihadistes, divisés en plusieurs groupes, attaquent de façon coordonnée une caserne de l’armée tunisienne, un poste de police et le quartier général de la garde nationale. Dès le début de l’attaque, deux officiers de sécurité responsables de la lutte antiterroriste sont abattus à leur domicile. Parmi eux, Abdelaati Abdelkabir, le commandant de l’unité antiterroriste de la garde nationale, qui est tué sous les yeux de sa famille. Un officier de la douane circulant en ville est reconnu, égorgé, et son corps est traîné dans les rues à l’arrière d’un véhicule. L’oncle et le neveu d’un policier sont également assassinés. Des hommes sillonnent la ville avec des mégaphones en annonçant qu’ils sont l’État islamique et appellent la population à les soutenir. Les djihadistes espèrent recevoir un soutien des habitants, mais c’est l’inverse qui se produit ; des civils forment même des boucliers humains pour entraver la progression des assaillants.

Rapidement, l’opération tourne court. Les forces de sécurité tunisiennes repoussent les assauts contre les casernes et les postes de police, avant de recevoir des renforts et de contre-attaquer. Les djihadistes se retrouvent acculés près de la caserne de Jallel, où une quinzaine d’entre eux sont tués en quelques minutes. Dès la fin de la matinée, les hommes de l’EI sont en déroute. L’armée, la police, la garde nationale et la douane, appuyées par différente unités des forces spéciales arrivées en renfort, pourchassent les derniers assaillants en fuite. Les établissements scolaires et administratifs sont fermés et un couvre-feu nocturne est décrété. Dans la journée, une cache d’armes est découverte à l’intérieur de la ville.

Après les combats, des soldats tunisiens se prennent en selfie avec des cadavres de djihadistes, ce qui suscite une polémique en Tunisie. Si de tels actes sont jugés « inacceptables » par le porte-parole du ministère de la Défense, Rachid Bouhoula, le ministre de l’Éducation, Néji Jalloul, les applaudit au contraire et promet le 10 mars d’acheter un tee-shirt avec le selfie imprimé.

Un autre affrontement a lieu la nuit du 8 au 9 mars dans le secteur de Benniri, près de Ben Gardane. Sept djihadistes sont tués lors d’une opération des unités sécuritaires et de l’armée. Dans la journée du 9 mars, deux djihadistes sont repérés dans un chantier de la région d’Ouadi Rbayaa, près de Ben Gardane, alors qu’ils étaient en train de tenter de s’emparer de la nourriture d’ouvriers. Ils sont tués dans les affrontements qui suivent, ainsi qu’un militaire, et un civil est blessé ; un autre djihadiste est abattu le même jour dans une maison. Le 10 mars, l’EI perd encore trois hommes près de Ben Gardane ; deux sont tués dans la région de Hassi al-Nour et un autre dans la région de Zokra, après avoir tiré sur une patrouille, un autre combattant étant fait prisonnier.

Selon un dernier bilan, cette opération a coûté la vie à 13 soldats et policiers et 7 civils. Une cinquantaine de terroristes ont été abattus dans le cadre de cette opération. Huit autres ont été arrêtés.

Lire aussi
commentaires
Loading...