Selon Moncef Khemakhem, les hommes d’affaires n’aident pas assez le CSS

Moncef Khemakhem,  président du Club sportif sfaxien a déclaré lors de son passage, aujourd’hui à l’émission Samedi Sport sur Mosaïque Fm, avoir injecté 25 millions de dinars de son propre argent dans les caisses du CSS, durant son mandat.

« La présidence n’est pas un cadeau et les hommes d’affaires, excepté Moncef Sellami n’aident pas le club financièrement » a-t-il ajouté.

Il a également précisé que la vente de Yassine Meriah et le prêt de Firas Chaouat ont aidé le club financièrement mais ces montants restent insuffisants vu l’impact du coronavirus sur les ressources du club.

Lire aussi
commentaires
Loading...