Selon des députés, l’initiative de Ghannouchi n’engage en rien le Parlement

L’initiative d’une réunion tripartite, avancée par le président de l’Assemblée des représentant du peuple (ARP) Rached Ghannouchi pour résoudre la crise, n’engage en rien le parlement, ont affirmé dimanche, les deux députés Hatem Mliki et Noômen El Aich.

Selon Noômen El Aîch (Groupe démocratique), l’initiative de Rached Ghannouchi est  » surprenante  » dans la mesure où elle n’a pas été discutée ni en plénière ni en réunion du bureau du Parlement
 » Il s’agit d’une initiative purement personnelle qui n’engage en rien l’Assemblée des représentants du peuple « , a-t-il indiqué.

De son coté, l’élu Hatem Mliki a déclaré à l’agence TAP que l’initiative de Rached Ghannouchi pour mettre fin à la crise a été examinée par les structures du mouvement Ennahdha, assurant que les députés sont aujourd’hui unanimes à souligner que cette initiative n’engage en rien le parlement.
 » L’initiative de Rached Ghannouchi n’engage que lui « .

D’après Mliki, cette initiative vise à barrer la route devant toute proposition qui serait avancée par les organisations nationales, en allusion à l’initiative du Quartet parrain du dialogue.
Le président du parlement, Rached Ghannouchi, avait adressé une correspondance au président de la République, Kaïs Saïed,  » garant de l’unité nationale « , lui proposant l’organisation d’une rencontre  » le plus tôt possible  » afin de trouver une solution à la crise politique que traverse le pays.

Rached Ghannouchi propose une réunion entre le chef de l’Etat, le chef du gouvernement et le président de l’Assemblée des représentants du peuple ajoute la même source.

Dans sa lettre, le président de l’ARP insiste sur l’impératif d’envoyer  » des messages positifs aux Tunisiens et au monde entier  » et de prouver, ainsi, que  » malgré les différences et la recrudescence des discours de division, la Tunisie reste un Etat de droit et des institutions.

Lire aussi
commentaires
Loading...