Se croyant tout permis, Ennahdha reçoit une belle claque

Au sein d’Ennahdha, chaque jour apporte son lot de dépassements et le parti se croit tout permis à bien des égards. Ce mardi 23 février 2021, le bureau régional du parti islamiste à Gafsa a formulé une drôle de demande qui a été adressée à la SNCFT (Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens). « Nous vous sollicitons pour nous fournir un train afin d’assurer un voyage spéciale entre Gabès et Tunis (aller-retour), et ce samedi 27 février 2021. Le départ aura lieu 4h du matin, pour un retour prévu pour 16h », lit-on dans la correspondance qui a été signée par le secrétaire régional d’Ennahdha dans la région.
La demande laisse perplexe à bien des égards. Tout d’abord, le parti islamiste enfreint totalement l’interdiction de se déplacer entre les régions compte tenu de la crise sanitaire. Même si la quasi totalité des Tunisiens ne la respecte pas, un parti au pouvoir – le premier parti vainqueur des élections comme les nahdhouis le disent – doit donner l’exemple. Ensuite, pour quelle raison le parti Ennahdha veut-il réserver un train appartenant au service public ? Déjà, les services de la SNCFT laissent à désirer. Peut-on priver les usagers, déjà excédés, d’un train ?
Pour information, la Société a rejeté la demande d’Ennahdha, comme l’a souligné son attaché de presse ce mardi 23 février 2021.

F. K

Lire aussi
commentaires
Loading...