Les cas qui ne sont pas concernés par le confinement obligatoire, selon le Ministère de la santé

Mesures de sécurité et de protection contre le Coronavirus au passage du contrôle des bagages à main à L'aéroport de Roissy Charles de Gaulle Terminal 2E lors du COVID-19 le 14/05/2020 Photo Jean-Christophe Marmara / Le Figaro

Le ministère de la santé a publié, lundi, la liste des cas pouvant ne pas subir un confinement obligatoire. Rappelons que cette décision a été imposée par la Tunisie depuis le 1er février 2021 pour les personnes en provenance de l’étranger.

Les cas qui ne sont pas concernés par le confinement obligatoire compte les personnes malades dont l’état de santé nécessite des soins en urgence à condition d’avoir un certificat médical programmant un accueil dans un établissement hospitalier public ou privé, précise le ministère dans un communiqué rendu public.

Parmi les cas figurent aussi ceux qui ont un cas de décès d’un membre proche de la famille, à condition de se munir d’un document de décès ou un extrait de décès dont la date ne dépassant pas 72 h. Il s’agit, également, des cas porteurs d’handicap ou souffrant d’une maladie chronique, étant donnée leur situation sanitaire nécessitant un accompagnement. Sont aussi concernées par cette nouvelle mesure, les personnes en provenance de l’étranger pour des raisons professionnelles, dont les missions diplomatiques, ou autres avec la nécessité de se munir d’un ordre de mission ainsi que les personnes pratiquant une activité économique et dont la présence est obligatoire.

Le ministère de la santé souligne par la même occasion l’impératif de se munir d’un test PCR négatif, 72 h avant l’heure d’enregistrement pour le voyage, tout en appelant à respecter le protocole sanitaire.

Lire aussi
commentaires
Loading...