Le gouvernement se tourne, enfin, vers les TRE, même si c’est un pas timide

Photo d'illustration.

Longtemps mis à l’écart par les autorités tunisiennes, il semble que le TRE (Tunisiens Résidents à l’Étranger) ont pu attirer l’attention des pouvoirs publics. Il ne s’agit que d’un petit pas, mais il est encourageant. L’agence tunisienne de la promotion des investissements étrangers (FIPA) va mettre au point une application mobile visant à attirer les compétences tunisiennes à l’étranger vers la Tunisie.
Baptisé « Up Tunisia », l’outil devrait inciter ces compétences à investir dans notre pays en vue de stimuler l’innovation. L’opération sera menée en collaboration avec la GIZ (agence allemande pour le développement).  D’ailleurs, elle a été au centre des discussions entre le ministre des Finances, Ali Kooli, et les représentants de la GIZ. Il s’agit, ainsi, de permettre aux TRE de contribuer au redécollage de l’économie tunisienne.
Toutefois, il faut souligner qu’ils ont déjà sauvé l’économie tunisienne, notamment depuis le début de la crise de la COVID-19. A titre d’exemple, les transferts de devises des TRE ont atteint 5,2 milliards de dinars en 2020 selon la Banque Centrale de Tunisie (BCT), ce qui est largement supérieur aux recettes touristiques (à peine 1 milliard de dinars).
L’application annoncée par les autorités n’est qu’un tout petit pas vers une considération sérieuse du potentiel et de la valeur rée(lle)s des TRE.

A lire aussi :
Le transfert de devises des TRE (toujours) supérieurs aux recettes touristiques

Lire aussi
commentaires
Loading...