La HAICA inflige une amende de 5000 dinars à la radio IFM

Le Conseil de la Haute Autorité Indépendante pour la Communication Audiovisuelle (HAICA) a infligé une amende de 5000 dinars à la radio privée IFM pour des ” violations relatives au non-respect des (dispositions) de protection de l’enfance” et du “droit de l’enfant à la confidentialité et au respect de sa vie privée”.

Dans un communiqué publié lundi, le Conseil a également décidé le retrait du passage en question du site officiel de la radio et de toutes ses pages sur les réseaux sociaux, et d’interdire sa rediffusion.

De ce fait, l’autorité de régulation considère qu’il s’agit là d’une récidive de la part de radio IFM, rappelant qu’un avertissement lui avait déjà été adressé en date du 16 octobre 2020, l’appelant à faire preuve de vigilance dans le traitement des affaires impliquant des enfants et à éviter d’exposer les enfants victimes pour ne pas les affecter psychologiquement et socialement.

Lire aussi
commentaires
Loading...