Kais Saied reçoit le président du Syndicat national des journalistes tunisiens

Le chef de l’Etat Kais Saied a reçu, vendredi, au palais de Carthage, Mohamed Yassine Jélassi, président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT).

Lors de cette rencontre, Saied a  fait part de sa crainte de l’atteinte à la liberté de pensée, estimant que  la liberté d’expression est sacrée, mais les inquiétudes ne pèsent pas, aujourd’hui, sur cette liberté, mais plutôt sur la liberté de pensée indique un communiqué de la présidence publié vendredi.

Mohamed Yassine Jélassi a salué la position constante du président Kais Saied en faveur de la liberté de  presse et d’autres questions d’intérêt national, sans les citer.

A l’issue de l’entrevue, le président du SNJT a affirmé avoir transmis au chef de l’Etat les principales revendications des journalistes et leur vision du paysage médiatique. Pour Jélassi, la position du président Kais Saied en faveur de la liberté de la presse était claire.  » Le président rejette catégoriquement toute violation ou agression contre les journalistes « , a-t-il dit.

Selon lui, le président Saied s’est déclaré en faveur de la mise en place d’un cadre juridique portant organisation de la liberté de presse et d’expression en Tunisie.
Au cours de cette entrevue, l’accent a été mis sur les textes législatifs en rapport avec la liberté de la presse.

Lire aussi
commentaires
Loading...