Guerre Kaïs Saïed – Ghannouchi : Samir Dilou, l’un des rares nahdhaouis raisonnables ?

Samir Dilou, chef du bloc parlementaire d’Ennahdha à l’ARP (Assemblée des représentants du Peuple) et figure incontestable des frondeurs, semble être l’un des rares nahdhaouis à faire preuve de raison. La preuve : son intervention dans La Matinale de Shems FM ce jeudi 4 février 2021. Il est notamment revenu sur les critiques adressées au président de la République, Kaïs Saïed, au sujet de son refus d’accueillir les nouveaux ministres, soupçonnés de corruption ou de conflits d’intérêts, pour la prestation de serment.
Pour le député, Kaïs Saïed incarne pleinement son rôle de garant de la Constitution et des dispositions constitutionnelles. Dans ce contexte, il a appelé ses détracteurs à “céder” compte tenu de la situation déjà délicate de la Tunisie. Pas seulement : les ministres proposés et qui suscitent la controverse doivent être retirés et remplacés selon Samir Dilou. “Ne vous laissez pas faire par certains conseils de votre ceinture politique”, a-t-il lancé, à la fin, à l’adresse du Chef du gouvernement, Hichem Mechichi.
Voilà qui confirme encore les divisions au sein d’Ennahdha.

Lire aussi
commentaires
Loading...