Blanchiment d’argent : le Maroc sous surveillance avec d’autres pays

Le Groupe d’action financière (GAFI) a été intransigeant lors de la réunion de ses membres de ce vendredi 26 février 2021 : quatre pays ont été placés sous surveillance pour leurs manquements dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.
Il s’agit du Maroc, du Sénégal, du Burkina Faso et des Îles Caïmans. Désormais, ces quatre pays figurent sur la liste grise du GAFI. Ils présente, selon l’organisation, « des déficiences stratégiques ». Toutefois, ils se sont engagés à appliquer les plans d’action visant lutter contre le blanchiment d’argent dans les délais qui ont été fixés.
Par ailleurs, le GAFI, lors de sa dernière réunion, a salué les progrès accomplis par d’autres pays figurant sur la liste grise en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme : Albanie, la Birmanie, le Botswana, le Cambodge, le Ghana, l’Ile Maurice, le Nicaragua, le Pakistan, le Panama, l’Ouganda et le Zimbabwe.

Source : Boursorama et AFP

Lire aussi
commentaires
Loading...