Vaccin chinois contre la COVID-19 : K2rym discrédité et recadré par l’ambassade de Chine !

Le rappeur tunisien, K2rym, a assuré, lundi 11 janvier 2021, qu’il était parvenu à un accord avec les autorités chinoises pour l’obtention d’un vaccin contre la COVID-19, développé par la Chine, et ce afin de le livrer en Tunisie. Le rapport a été démenti ce mardi 12 janvier 2021 par l’ambassade de Chine en Tunisie.
Et il faut dire que l’Empire du Milieu n’a pas ménagé K2rym – sans même le nommer ! – : « Récemment, un citoyen tunisien a diffusé sur sa page Facebook qu’il est parvenu à un accord sur une coopération entre la Tunisie et la Chine en vue d’obtenir un vaccin. C’était avec la soi-disant représentante du gouvernement chinois Mengjia Gao, ce qui a suscité beaucoup d’intérêts des amis Tunisiens », lit-on dans la précision.
Le porte-parole de l’Ambassade de Chine en Tunisie a indiqué, dans ce contexte, que l’Ambassade ne dispose pas de ces informations et qu’elle n’a jamais désigné la dame mentionnée dans le poste mentionné, à savoir « représentante chinoise », et ce afin de gérer la coopération vaccinale entre les deux pays.

A lire aussi :
K2rym veut fournir le 1er lot du vaccin chinois

Lire aussi
commentaires
Loading...