Trois leçons positives de 2020 à ne pas oublier

Chères lectrices, Chers lecteurs, à l’occasion de la nouvelle année, je vous souhaite beaucoup de santé, d’amour, de joie, de réalisation, de prospérité, de paix et d’amitié. Beaucoup de prudence jusqu’à la fin mars ! L’été aura sa saveur cette année et l’automne nous ramènera le monde perdu ! Pour moi, je souhaiterai aborder l’année 2021 avec vous par un rappel de trois faits positifs marquants ! Même dans les situations les plus difficiles il faut chercher le côté positif et focaliser sur ça.

Un changement dans l’équation climatique

Notre planète TERRE brûle. L’année 2020 a été, en dépit du ralentissement de l’activité économique, l’année la plus chaude jamais enregistrée en France. Sur ce plan, le retour à l’équilibre n’est même pas envisageable d’ici la fin du siècle et les effets du changement climatique ne pourront être renversés par un Vaccin. Toutefois, je reste optimiste car la COVID-19 a fait basculer du bon côté un bon nombre de pays en 2050 sur la trajectoire de la neutralité carbone (Japon, Corée, Union Européenne, Royaume Uni).
En attendant, la Chine s’est fixée cet objectif à l’horizon 2060 et les États-Unis sont revenus à la table des négociations. La réponse à la crise de la COVID-19 n’a pas été, comme pour le reste des crises économiques, une composante « verte » et pro-climatique a été dans tous les plans de relance. Le montant des investissements pro-climat a littéralement explosé et ceci aura une répercussion sur notre trajectoire. Les citoyens, de leurs côtés, se sont posés les bonnes questions pendant le confinement et il en ressort qu’ils ont envie de changer de modèle de société : une société de sobriété et de retour de l’essentiel en harmonie avec la nature. Ce changement est profond.

https://www.carbonbrief.org/coronavirus-tracking-how-the-worlds-green-recovery-plans-aim-to-cut-emissions 

https://meteofrance.com/actualites-et-dossiers-0/2020-lannee-la-plus-chaude-en-france-depuis-1900

Une accélération scientifique sans précédent

Dans un webinaire de l’université d’Oxford, un scientifique a affirmé que les progrès technologiques réalisés en six mois de 2020 sont l’équivalent des progrès scientifiques de six années. En effet, pour réaliser le vaccin, les scientifiques ont fait raccourcir le temps. Espérons qu’ils seront capables de faire de même pour la transition énergétique. Des progrès importants ont été réalisés en matière d’usage de l’hydrogène liquide comme combustible. Et une mobilité fondée sur l’hydrogène est devenue plausible à l’horizon 2030. Les scientifiques ont aussi réussi des prouesses spectaculaires en 2020 : domestiquer l’hydrogène sous forme solide (métal), décortiquer les structures des protéines grâce à l’intelligence artificielle ou encore percer de plus en plus le monde de l’informatique quantique. Cette accélération scientifique dans un contexte de crise aura des répercussions fortes sur le confort de nos vies dans un avenir proche et pourra résoudre un grand nombre de problèmes.

https://www.boursier.com/actualites/economie/mcphy-le-specialiste-de-l-hydrogene-star-de-la-bourse-en-2020-45559.html 

https://www.faurecia.com/newsroom/la-decennie-2020-sera-celle-de-lhydrogene 

La valeur de la vie humaine a fortement augmenté

Jamais dans l’histoire de l’humanité, l’activité économique de la planète n’a été arrêtée pour sauver des vies humaines (en milliers ou en millions). La valeur monétaire d’une vie humaine est facilement calculable si vous mettez d’un côté les pertes économiques et de l’autre côté le nombre de vies sauvées. Le capitalisme n’avait pas de visage humain jusqu’à présent. Et 2020 nous a raconté une autre histoire. L’histoire des dirigeants du monde demander aux citoyens de ne pas « mourir » (plutôt ne pas contaminer les populations à risque) et en contre partie des aides généreuses ont été distribuées. Ne laisser aucun pour compte (LNOB) a été le maître mot. Cette nouvelle donne va obliger à présent un changement important dans le calcul des assurances. Pour certaines, dans le domaine du tourisme, l’activité est tout simplement suspendue. Mais elle obligera surtout les hommes politiques à ramener davantage de thématiques sociales au centre des débats : la justice, l’équité, le partage et le droit des générations futures.

  https://sdg.iisd.org/commentary/policy-briefs/leaving-no-one-behind-after-covid-19-findings-from-the-front-lines/ 

J’ai une pensée pour toutes les familles qui ont perdu un être cher en 2020 et leur présente mes profondes condoléances. Mais, face à ces tableaux noirs de l’année 2020 je voulais aussi apporter quelques vérités positives. C’est dans les plus grandes défaites que naissent les grandes victoires ! Espérons que 2020 a au moins servi sur ces trois plans.

Lire aussi
commentaires
Loading...