Trifi: “L’Etat doit s’excuser auprès du public du CA”

Le président de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme, Bassem Trifi a appelé l’Etat tunisien à s’excuser auprès des supporters du Club Africain, rappelant ce que les fans de l’équipe de Bab Jedid ont subi samedi dernier dans une violation flagrante de la loi par le ministère de l’Intérieur et le gouvernement.
Trifi a souligné lors d’une conférence de presse tenue mercredi 13 janvier par la Ligue des droits de l’homme que ce qui est arrivé au public du CA constitue une violation flagrante de la loi.
“293 personnes ont été arrêtées au hasard et sans aucune raison, a-t-il relevé. La preuve en est que la plupart d’entre elles ont été libérées, ce qui constitue une violation flagrante de la loi. Aucune autorisation n’a été délivrée pour garder ou pour consulter le ministère public. Des enfants mineurs ont été détenus pendant 15 heures en l’absence d’un représentant de la Protection de l’enfance”.
Trifi a martelé que “l’Etat doit s’excuser auprès des supporters de l’association du Club Africain dont les droits ont été bafoués dans une scène que nous espérons ne pas voir se reproduire.”
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...