Taboubi: « Hamdi a parlé avec beaucoup de populisme et de tension »

Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), Noureddine Taboubi a critiqué vendredi 22 janvier les dernières déclarations de la présidente-directrice générale de la compagnie aérienne nationale Tunisair, Olfa Hamdi.
Celle-ci accuse des syndicalistes d’entraver son travail pour relancer la compagnie.
Dans une intervention par téléphone au programme de la chaine de télévision Attassiaâ, « Rendez-vous 9 », Taboubi indique que la P-DG l’avait appelé mercredi 20 janvier pour lui parler de l’existence d’un sit-in dans l’entreprise.
« Je lui ai demandé de se calmer, et promis d’examiner la question pour trouver une solution à ce problème, raconte le SG de l’UGTT. Mais, après notre communication, j’ai été surpris par le contenu de la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. Elle y parle avec beaucoup de populisme et de tension. Certes, nous sommes pour le soutien aux jeunes et aux compétences. Mais il est vrai aussi qu’Olfa Hamdi vivait dans un autre environnement. En fait, les problèmes des sit-in existent en Tunisie depuis un certain temps, et c’est là notre pays. Mais il semble que Hamdi est férue de buzz sur facebook. Je lui dis qu’elle ne fera rien au syndicat. De cette manière-là, en accusant les syndicats de perturber le travail de Tunisair, elle ne fournira pas ce qui est attendu d’elle à la tête de l’entreprise », conclut Taboubi.
Dans la vidéo en question, on voit la P-DG de Tunisair rappeller à l’occasion d’une réunion tenue avec les employés qu’elle était venue dans cette entreprise pour réaliser son décollage après deux mois d’étude de sa situation.
« Malheureusement, j’ai été choquée par une situation douloureuse, des avions garés et des personnes incapables de prendre des décisions, déplore-t-elle. Je me suis mobilisée pour sauver l’entreprise et rétablir le rythme des voyages. Mais j’ai été surprise par la présence de personnes de l’extérieur de Tunisair qui organisent un sit-in au sein même de l’entreprise, et qui jouaient aux cartes et ne se privaient pas de fumer et manger en toute décontraction ».
Hamdi a enfin appelé les employés de la compagnie aérienne à faire preuve de discipline au travail, à ne pas fermer les bureaux et à refuser la présence dans les locaux de toute personne étrangère à l’entreprise.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...