« Nouvelles » mesures contre la COVID-19 : aucune nouveauté, renforcement des procédures déjà en place

La conférence de presse pour l’annonce des nouvelles mesures sanitaires de ce samedi 23 janvier 2021 a finalement eu lieu au Palais du gouvernement à la Kasbah. Le coup d’envoi a été donné par Nissaf Ben Aalya, directrice générale de l’Observatoire Nationale des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE), qui a rappelé les derniers lourds bilans épidémiologiques. « C’est en raison du non respect des mesures sanitaires. Nous avons atteint le stade de la fatigue pandémique », a-t-elle déclaré. Voici les mesures qui s’isncrivent dans l’optique du confinement cible. Elles vont durer jusqu’au 14 février 2021.

  • Le maintien du couvre-feu de 20h
  • Interdiction des déplacements entre les gouvernorats
  • Poursuite du travail par alternance et du télétravail. Pour le deuxième jour de repos, on doit rester chez soi ou travailler à distance. Il ne faut pas sortir. On est appelé à ne pas se rendre dans les espaces publics
  • Maintien de la suspension des rassemblements et des manifestations en tous genre
  • Maintien des protocoles sanitaires (restaurants, cafés…)
  • Les personnes âgées de plus de 65 ans doivent éviter de sortir. Si elles sortent, elles ne doivent le faire que pour des raisons urgentes
  • Reprise des cours dans les établissements scolaires, universitaires et de formation professionnelle à partir du 25 janvier 2021, avec le renforcement du travail à distance quand c’est possible

En cas de non respect, les sanctions seront appliquées durement selon Nissaf Ben Aalya. « Si nous échouons, nous adopterons des mesures plus radicales. Nous n’avons plus d’autres choix : il faut se conformer à ces mesures. Le non respect des consignes nous a conduits vers la situation actuelle qui est très critique. L’échec ne provient pas des mesures, mais plutôt de la non application. », a-t-elle encore ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...