Milices de quartier : la gifle d’Abdelatif Mekki pour Ghannouchi et Harouni

Les déclarations dangereuses de Rached Ghannouchi et d’Abdelkarim Harouni ont suscité la polémique depuis la soirée du mercredi 20 janvier 2021. En effet, les deux nahdhaouis ont appelé à la mise en place de milices de quartier pour, selon eux, aider les sécuritaires et l’armée à faire face aux manifestations nocturnes.
Les critiques et les condamnations ne sont pas seulement venues de l’extérieur du parti, mais aussi de l’intérieur. Abdelatif Mekki, frondeur et vice-président d’Ennahdha, n’a pas ménagé ses mots pour critiquer les propos du président du parti et du Conseil de La Choura : « Sur le terrain, il n’y a que les appareils de l’État, sans partenaire, qui doivent y être. Il y a, aussi, les systèmes protection spontanée qui opèrent légalement et qui font partie du tissu sécuritaire », a-t-il écrit, ce jeudi 21 janvier 2021, sur sa page Facebook.

A lire aussi :
Milices de quartiers : les déclarations dangereuses de Rached Ghannouchi et d’Abdelkarim Harouni

Lire aussi
commentaires
Loading...