Les téléphones volés ou de contrebande seront bloqués dès lundi

Le blocage des téléphones portables et des tablettes numériques volés et contenant une carte SIM émanant de différents opérateurs des réseaux publics de télécommunications entrera en vigueur à partir du 4 janvier 2021, peut-on lire dans un communiqué conjoint publié lundi, par les ministères des Technologies de la Communication et du Commerce et du Développement des exportations.

L’objectif de cette action est de mieux organiser l’importation et la commercialisation des téléphones portables et des tablettes numériques porteurs d’une puce de communication à différents terminaux, ont expliqué les deux départements ministériels.

Dans le même contexte, il a été décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2021, la période transitoire devant aboutir à l’interdiction de la mise en service des téléphones portables et tablettes numériques importés qui n’ont pas été soumis aux procédures en vigueur à l’importation. Ces types d’appareils seront ainsi, inscrits automatiquement, sur la plateforme « Sajelni », une plateforme développée par le Centre d’études et de recherche des télécommunications (Cert), dans le but de limiter le vol et la contrebande de ces appareils.

Les importateurs et commerçants de téléphones portables et de tablettes numériques sont tenus de respecter les procédures et lois en vigueur, préviennent les deux départements ministériels.

Rappelons qu’en Tunisie,  la CERT avait annoncé lors d’un précédent événement, que près 60% des téléphones mobiles actifs sur les réseaux des trois opérateurs proviennent de la contrebande et des marchés parallèles.

« Sajalni.tn » va, ainsi, contribuer à la lutte contre le crime organisé et l’évasion fiscale, entre autres. La plateforme est, actuellement, à sa première phase d’implémentation. Cette période transitoire, durant laquelle tous les terminaux enregistrés automatiquement restent actifs, devait initialement, s’achever le 31 décembre avant d’être prolongée au 31 janvier 2021.

La plateforme Sajalni est jumelée à celle de l’Association des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile (GSMA), laquelle comporte, uniquement, une liste noire dédiée au signalement des terminaux volés.

Sur le même sujet :

Smartphones importés : changement de dernière minute pour la plateforme Sajalni
Tunisie : Seulement 2 téléphones par voyageur à partir de janvier 2021

 

Lire aussi
commentaires
Loading...