La Femme, grande absente du nouveau gouvernement de Hichem Mechichi

Très attendu et plus que controversé, le remaniement ministériel a finalement été annoncé par le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, ce samedi 16 janvier 2021. Il est clair qu’il regroupe plusieurs noms, de par leurs CV, prometteurs et des compétences indiscutables. Pourront-ils travailler sous la pression des tiraillements politiques habituels qui marquent la scène tunisienne ? Attendons voir.
Autre point qui n’a sans doute pas échappé aux Tunisiens et aux observateurs : l’absence flagrante de la femme. La parité ne fait visiblement pas partie des critères de choix du Chef du gouvernement alors que la Constitution l’impose. Il ne s’agit pas de désigner des femmes rien que parce qu’elles sont femmes, mais parce qu’elles sont des compétences capables d’apporter beaucoup de choses à notre pays. Et des compétences féminines, la Tunisie en compte beaucoup…
Nous sommes encore loin du compte en termes d’égalité femme-homme lorsqu’il s’agit d’accéder aux postes de décisions. Pour information, les pays les plus prospères dans le monde sont gérés par des femmes : Angela Merkel en Allemagne (pour son dernier mandat en tant que Chancelière) ou encore Jacinda Ardern, Première Ministre de la Nouvelle Zélande depuis 2017.
A bon entendeur.

F. K

A lire aussi :
Officiel: Mechichi annonce un remaniement ministériel

Lire aussi
commentaires
Loading...