Jendouba : malgré le décès de Badereddine Aloui, les 8 ascenseurs toujours non fonctionnels !

C’était le 4 décembre 2020 : le jeune médecin Badereddine Aloui est décédé à l’hôpital régional de Jendouba à cause d’un ascenseur défectueux. Après cette tragédie, les autorités régionales ont promis que tout sera arrangé et que les travaux d’entretien nécessaires seront entamés.

Un mois plus tard, rien n’a été fait, comme en témoignent les images filmées par le correspondant de Réalités Online à Jendouba, Mohamed Khazri. Il s’est, entre-autres, entretenu avec le secrétaire général du syndicat de base de l’hôpital régional de Jendouba, Bilel Ferchichi.
« Rien n’a changé depuis le 4 décembre 2020. Les 8 ascenseurs ne fonctionnent toujours pas. Or, [les autorités] avaient promis que les travaux de réparation allaient commencer le 25 décembre 2020 », a-t-il déploré.
Pis encore : 400 000 dinars ont été versés sous forme de dons de la part d’une société située aux Berges du Lac pour contribuer aux réparations, mais rien n’a été fait selon le syndicaliste. « Les patients sont transportés entre les étages par le biais des escaliers, soulevés par les ouvriers », a-t-il encore expliqué.
D’autre part, Bilel Ferchichi a déploré l’absence de chiffres officiels sur la situation épidémiologique à Jendouba, puisque le gouvernorat n’a plus de directeur régional de la santé.

  • Travail journalistique : Mohamed Khazri
  • Réalisation et montage : Riadh Sahli
Lire aussi
commentaires
Loading...