Hechmi Louzir, futur ministre de la Santé ? Une bonne chose ?

Son nom a beaucoup circulé en fin de semaine : Hechmi Louzir, Directeur général de l’Institut Pasteur de Tunis, est pressenti pour succéder à Faouzi Mehdi à la tête du ministère de la Santé dans le cadre du remaniement ministériel imminent.
Le principal intéressé a réagi à ces fuites ce lundi 11 janvier 2021 sur les ondes de Jawhara FM. Il n’a pas pas complètement exclu l’hypothèse. « Je serais plus utile dans mon poste actuel », a-t-il déclaré.
L’Institut Pasteur de Tunis, pour rappel, constitue une référence et un bel exemple de réussite en termes de recherche scientifique en Tunisie. Il est clair que Hechmi Louzir constituerait un apport considérable s’il venait à intégrer le département de la Santé.
Toutefois, les compétences comme lui devraient plutôt rester à l’écart du monde politique. Le ministère de la Santé, comme nous le savons, est un département dont l’importance, compte tenu de la crise actuelle, n’a d’égale que sa complexités. Ô combien il constitue un enjeu politique à bien des égards.
Bon vent pour Docteur Hechmi Louzir s’il est nommé ministre de la Santé, mais combien de temps va-t-il y rester avant d’être submergé par le poids de la vie politique tunisienne qui fait fuir nos compétences et qui plonge notre pays dans la crise ?

F. K

Lire aussi
commentaires
Loading...