Ghannouchi: « Un violent conflit entre le régime présidentiel et celui parlementaire »

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Rached Ghannouchi a admis mardi 12 janvier dans une déclaration à Radio Med à l’occasion d’un séminaire organisé à Tunis sur la révolution tunisienne qu’il existe en Tunisie un violent conflit entre le régime présidentiel et celui parlementaire.
« Malgré tout, il ne faut pas considérer que le mode de gouvernement local a échoué. Au contraire, il faut le soutenir », a-t-il souligné.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...