Des suspicions de corruption planant autour de futurs ministres: Khlifi commente

Le président du bloc Qalb Tounes à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Oussema Khlifi a affirmé ce mardi 19 janvier 2021 que le remaniement ministériel annoncé récemment par le chef du gouvernement était essentiel et permettrait selon ses dires de trouver des solutions aux problèmes socio-économiques dans les plus brefs délais.
Concernant les suspicions de corruption planant autour de certains ministres proposés, Oussema Khlifi a appelé les Tunisiens à cesser de diffuser des rumeurs et des fausses informations et à éviter les campagnes de dénigrement initiées sur les réseaux sociaux. S’exprimant au micro de Jawhara Fm, le dirigeant au sein de Qalb Tounes a estimé qu’il est inadmissible de parler de corruption en l’absence de décisions judiciaires.

Il convient de rappeler que l’ONG I Watch a dénoncé récemment la désignation de Sofiene Ben Tounes à la tête du ministère de l’Énergie et des Mines rappelant que le futur ministre n’est autre que l’avocat de Nabil Karoui, président de Qalb Tounes actuellement détenu pour des soupçons de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale. Pour sa part, Youssef Fennira, futur ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle ferait l’objet selon certaines sources de suspicions de conflit d’intérêts.

Lire aussi: Gouvernement Mechichi 2 : déjà une nomination controversée et qui prête à équivoque

Lire aussi
commentaires
Loading...