Des accrochages entre jeunes et forces de l’ordre dans plusieurs gouvernorats

En plein couvre-feu, ce samedi 16 janvier, des jeunes ont procédé à provoquer des troubles en mettant le feu dans des pneus, en fermant les routes, en lançant des pierres contre les forces de l’ordre, et en s’attaquant et saccageant des magasins et commerces privés ou établissements publics (postes…).
Partout, les unités sécuritaires ont riposté en jetant des gaz lacrymogènes.
Ces actions se sont passées simultanément, comme si elles étaient concertées et coordonnées aux gouvernorats de Tunis, Kairouan, Sousse, Monastir, Siliana et le Kef.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...